Quel est mon client idéal en affaire ?

Trouver le client idéal est le but de tout entrepreneur qui se respecte.

Le monde des affaires est plein de hauts et de bas, mais il est pourtant possible de limiter à leurs strictes minimums les frais engagés avant de générer une vente.

Le client idéal pour une entreprise

En affaire il y a toujours deux cas de figure :

  1. Vous êtes confronté au client idéal
Le client idéal :
  • se décide rapidement sur son choix de faire affaire avec vous (ou non)
  • comprend très vite le bénéfice vous lui apportez
  • vous offre une rentabilité saine et importante
  • profite pleinement de la valeur de vos produits/services
  1. Vous êtes confronté au mauvais client
Le mauvais client :
  • demande beaucoup d’efforts et de temps avant conclure une vente (ou non !)
  • ne comprend pas l’intérêt de vos produits/services
  • ne comprend pas vos prix et il négocie systématiquement à la forte baisse
  • a besoin d’énormément d’effort pour être satisfait
  • n’est rentable ni au temps passé, ni à la vente, car il vous oblige à limiter le temps passé avec d’autres prospects
Un commercial aguerri, avant même de démarrer sa vente, doit être capable de détecter le type de client auquel il est confronté.
Pour ce faire, vous devez connaitre votre client idéal, celui qui sera rentable.
Mieux on connait son client idéal, et mieux on pourra vendre rapidement et facilement et plus on est rentable.

Comment trouver le client idéal ?

Pour cela rien de sorcier, vous devez apprendre à mieux connaitre vos clients.

Il existe une technique qui consiste à créer des personas.

Les personas vous permettent de créer une “base” : qui sont mes clients, quels sont leurs besoins, leurs envies, leurs aspirations ?

Grâce à un travail en profondeur sur la connaissance et le ciblage de vos clients, nul doute que votre travail de prospection sera grandement facilité.