Vous travaillez assis ? Gare au mal de dos !

Le travail assis n’est pas nécessairement la meilleure des positions…

Entre les courbatures et les douleurs, sachez que vous pouvez résoudre ces petits tracas par quelques gestes et habitudes très simples.

Il faut d’abord se rappeler que le corps humain se porte mieux en mouvement plutôt qu’à l’arrêt.

 

 

 

1. Adapter votre poste de travail 


Vous travaillez sur un écran ? Vous devez éviter le plus que possible d’avoir la tête incliné vers le bas (ou vers le haut)

Dans l’idéal votre écran doit est positionné de façon à se situer en face de vos yeux (sans que vous n’ayez à trop baisser ou trop relever la tête).

Si vous ne pouvez-pas adapter vous même votre poste de travail, parlez-en à votre hiérarchie, ou aux représentants du personnel.


2. Faites travailler vos muscles 


Evidement, on ne va pas vous demander de participer aux prochains JO…quoi que… 🙂

Vous devez adapter vos muscles, à votre position, les travailler afin de les renforcer est une très bonne solution.[d’après Allodocteur.fr]

Il faut entraîner les muscles qui stabilisent les omoplates. Penchez-vous légèrement en avant. Pliez un peu les genoux, gardez le dos droit, voire légèrement cambré. Tendez les bras lentement vers l’avant en soufflant puis tirez vos coudes au maximum vers l’arrière en inspirant. Ramenez bien vos omoplates l’une vers l’autre. Répétez le mouvement jusqu’à ressentir une vraie fatigue musculaire.

Pour intensifier l’exercice, saisissez deux petites haltères. Pour plus de progressivité, prenez des bouteilles d’eau que vous remplirez peu à peu. Vous pouvez aussi, en restant debout, écraser un gros ballon de gym sur un mur. Son instabilité sollicitera votre vigilance et améliorera le contrôle de votre posture.

3. Même si vous êtes assis : restez en mouvement 

Levez-vous, allez parler à vos collègues, prenez une pause café…

Généralement, les douleurs ressenties lors du travail assis surviennent après une certaine période d’inactivité : votre premier réflexe doit être, de rester le plus que possible en mouvement.

Il est très important de rester le moins inactif que possible, alors bougez !

Faites circuler votre sang, faites bouger tous vos muscles, plus vous serez en mouvement, et moins vous aurez de douleurs récurrentes.

Laisser un commentaire